Vers l’interdiction de la vape en Inde ?

inde vapexpoAprès l’interdiction de la Vape Expo India, qui devait se dérouler en septembre 2017 à New Delhi, le marché du vapotage connaît de nouveaux rebondissements en Inde. Alors que le pays compte 29 états, 6 d’entre eux ont d’ores et déjà interdit la fabrication et la vente des produits liés à l’e-cigarette.

Bihar est le sixième état indien dans lequel la vape est désormais bannis. Le premier à avoir adopté ces dispositions, Punjab, s’est vu interdire ce mode de consommation dès 2015. L’expansion de ces interdictions est donc rapide. Elle pourrait rapidement gagner l’ensemble des états indiens dans les années à venir.

Soutenue par le Comité de coordination de lutte antitabac, cette décision vise à éviter l’exposition des jeunes aux produits contenant de la nicotine. Bien loin de l’engouement véhiculé par l’e-cigarette depuis son apparition en 2010, notamment aux Etats-Unis et en Europe, l’Inde ne semble pas considérer l’e-cigarette comme une alternative saine au tabac.

inde

Quelle alternative au tabac sans cigarette électronique ?

Alors que l’Inde compte 100 millions de fumeurs pour 1,3 milliards d’habitants, cette interdiction n’offre que peu d’alternatives au tabac. Le tabac est une addiction reconnue. Face à lui, la seule motivation ne permet que dans peu de cas de s’en débarrasser. Si les gommes à mâcher contenant de la nicotine sont enregistrées comme des médicaments pour le sevrage du tabac, l’e-liquide nicotiné est bien loin d’être considéré comme tel.

Cette décision est loin de faire l’unanimité, notamment auprès des défenseurs du vapotage. Samrat Chowdhery, un journaliste indien en faveur de l’e-cigarette, regrette l’absence d’alternatives saines pour se sevrer de la cigarette traditionnelle. Il espère que la multiplication des études scientifiques démontrant les bienfaits de la vape fasse progresser les esprits.

Selon lui, l’Inde en tant que leader technologique, devrait ouvrir les yeux sur cette innovation dont l’objectif sanitaire est clair. Cependant, les négociations risquent de durer avant que les états anti-vapotage ne reviennent sur leurs décisions.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap