Un accident de la route causé par la vape au volant

La ville de Rapid City, dans le Dakota du Sud, a été le cadre d’un fait divers surprenant. Un accident de la circulation a eu lieu suite à l’usage de la cigarette électronique au volant. Si son utilisation n’est pas interdite, elle peut dans certains cas s’avérer dangereuse.

Un piéton a été percuté par une voiture dont le conducteur vapait au moment des faits. L’accident est survenu sur un passage pour piétons, à l’intersection de la rue Main et du chemin Mount Rushmore. Victime de blessures légères, l’homme a été pris en charge à l’hôpital régional de Rapid City.

La cause de la collision ? Le conducteur a été gêné par le nuage de vapeur émis par son e-cigarette. Les émanations auraient obstrué son champ de vision, l’empêchant de voir le piéton traverser la rue. Fort heureusement, celui-ci n’a pas été touché de manière sérieuse.

vape au volant rapid city

Vapoter au volant peut être sanctionné d’une amende

Suite à l’accident, la police a reconnu qu’il n’était pas interdit de vapoter en voiture. Pour autant, il est recommandé aux conducteurs d’ouvrir leur vitre pour éviter que la vapeur ne s’accumule.

En France, il est également autorisé de fumer ou de vaper au volant. Concernant la cigarette, il est cependant interdit de fumer en présence d’un mineur dans le véhicule. L’e-cigarette se trouve quant à elle dans un flou juridique.

Faute de législation claire, c’est aux forces de l’ordre de décider s’il y a matière à verbalisation. Un « comportement inapproprié et dangereux » pour faire l’objet d’une amende. La loi implique que le champ de vision ne soit pas réduit. Aucun objet ne doit empêcher enfin le conducteur d’avoir les deux mains sur le volant.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.