La vape, un vecteur de croissance pour Japan Tobacco ?

Les résultats de Japan Tobacco ont souffert l’an dernier de la baisse des ventes des produits du tabac au Japon. Le groupe a cependant décidé de réagir. L’entreprise mise pour cela sur l’international. Elle compte notamment sur ses activités dans l’alimentation et la pharmacie pour améliorer ses résultats dès 2018.

japan

Sur l’ensemble de l’année 2017, Japan Tobacco a réalisé un bénéfice net de 392,4 milliards de yens (soit environ 2,9 milliards d’euros). Le recul est donc de 6,9% par rapport à 2016. Le groupe visait pourtant un résultat de 402 milliards de yens début 2017, ce qui était déjà inférieur à 2016, puisqu’il avait enregistré des gains de 421,7 milliards de yens. Le géant japonais a expliqué cette baisse par le recul des ventes de tabac au Japon. Ce dernier n’ayant de plus pas été contrebalancé par l’augmentation des ventes de tabac à l’international et des activités de pharmacie.

 

Devenir leader au Japon dans le secteur des produits aux risques limités

japan tobaccoLe PDG du groupe, Masamichi Terabatake, a déclaré que pour améliorer sa rentabilité en 2018, Japan Tobacco souhaitait devenir d’ici à 2020 le numéro 1 au Japon en ce qui concerne les produits aux risques limités tels que la vape, le tabac chauffé, etc. Pour cela, il projette d’accélérer ses investissements dans les e-cigarettes. Il teste également la Ploom Tech, un dispositif à tabac chauffé, depuis juin 2017.

Parallèlement, le groupe veut poursuivre son développement géographique dans le tabac traditionnel. Il prévoit un nouveau recul de ses ventes de tabac traditionnel au Japon en 2018. Malgré cela, l’entreprise a pour objectif une hausse de 3,8% de son chiffre d’affaires. Elle vise également un bénéfice net de 394 milliards de yens, soit une augmentation de 0,4% par rapport à 2017.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.