Scandale du Filtergate : rien n’a bougé

Nous vous parlions récemment du Filtergate et ses fameux mini-trous dans les filtres des cigarettes. Ceux-ci servent à tromper les machines de mesure des taux de nicotine et de goudron. Le problème, c’est qu’ils sont bouchés par les doigts du fumeur, qui inhale ainsi bien plus qu’on ne voudrait le lui faire croire. Cela rappelle d’ailleurs l’affaire du Dieselgate de Volkswagen (notamment) qui avait truqué les mesures de pollution de ses véhicules.

C’est le CNCT (Comité National Contre le Tabagisme) qui a lancé l’alerte :

cnct filtergate« Cette tromperie délibérée des pouvoirs publics et des consommateurs avec mise en danger aggravée de ceux-ci signifie concrètement qu’un fumeur qui pense fumer un paquet par jour en fume, en fait, l’équivalent de 2 à 10. Les fabricants de tabac sont tous concernés. Des procédures similaires ont été lancées ou sont en cours dans d’autres pays, pouvant impliquer des associations de malades. »

Mais peut-être n’avez-vous jamais entendu parler de tout ça. En effet, l’annonce du CNCT n’a pas eu l’effet escompté, malgré sa reprise par la presse.  Presqu’un mois plus tard, rien n’a changé, rien n’a bougé malgré le scandale.

filtergate

Une arnaque presqu’aussi vieille que la cigarette

Ces petits trous sont là depuis les années 50. Au départ, ils servaient d’argument marketing pour vendre des « cigarettes moins nocives » grâce à l’apport d’air des trous. Cependant, Big Tobacco s’est très vite rendu compte lors de l’apparition des machines qui testent la fumée qu’il était plus rentable de ne plus parler de ces perforations. En effet, la triche qu’elles permettent avec les machines leur offrait une occasion unique : rendre accros les fumeurs tout en leur faisant croire que leurs cigarettes sont moins nocives, non pas grâce à du marketing, mais désormais grâce à de véritables mesures (truquées donc), censées faire autorité.

Malheureusement la plainte du CNCT, purement symbolique au demeurant, arrive trop tard. En effet, les doses de nicotine et de goudron ne sont plus inscrites sur les paquets neutres. La réaction de Big Tobacco face au Filtergate est d’ailleurs à la hauteur du fiasco sanitaire : absente. Preuve que les cigarettiers ne se sentent pas vraiment inquiétés.

Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis plus de 5 ans dans la presse papier et en ligne. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.