USA : enquête nationale sur les arômes de e-liquides

L’agence américaine des produits alimentaires et médicamenteux (FDA) veut réglementer plus fermement les dispositifs de vape. Déjà, le 15 mars dernier, cette administration gouvernementale a décidé de légiférer sur la teneur en nicotine dans les cigarettes. Aujourd’hui, les arômes contenus dans les e-liquides vont être à leur tour mis sur la sellette.

arômesScott Gottlieb, le directeur de la FDA souligne le possible intérêt des produits de la vape pour sevrer les fumeurs. Il minimise toutefois l’impact des substituts à la nicotine sur l’arrêt de la consommation de cigarettes dites traditionnelles. Selon lui, le témoignage d’anciens fumeurs désintoxiqués grâce à la vape reste anecdotique par rapport aux données épidémiologiques.

Gottlieb s’inquiète également de la popularité grandissante des e-cigarettes chez les jeunes. En particulier, certaines saveurs sont jugées responsables de son attractivité croissante parmi les adolescents à la recherche de nouveaux arômes. Or, pour le patron de la FDA, les plus jeunes ne devraient ni fumer de tabac ni faire usage de cigarettes électroniques ou de produits assimilés. D’où l’importance d’une législation efficace et juste pour protéger les citoyens contre la commercialisation de produits nocifs pour la santé.

arômes

Une concertation nationale pour définir une loi sur les arômes des e-liquides

Certains arômes présents dans les e-liquides sont suspectés d’être potentiellement dangereux. Aussi, un préavis de proposition de réglementation (ANPRM) a été publié dans le Federal Register. Cette publication officielle a pour objectif d’inviter le public à formuler des observations concernant les arômes des dispositifs de vape.

Pour mener à bien son projet, la FDA va s’appuyer sur l’avis des consommateurs, des chercheurs et des industriels. La consultation des différents acteurs du marché devrait permettre de faire émerger un consensus profitable à toutes les parties.

En particulier, il est impératif de déterminer l’intérêt de continuer à commercialiser certains parfums de e-cigarettes. Plusieurs critères seront à l’étude, tout d’abord le bénéfice réel apporté aux fumeurs de tabac mais également l’impact sur le nombre de décès prématurés et de maladies attribuables au tabagisme.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l’équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d’arrêter de fumer qu’il souhaite désormais transmettre.