Bénéfices records pour British American Tobacco

La British American Tobacco (BAT) vient d’annoncer une augmentation de son bénéfice de 19% au premier semestre 2018. Ces chiffres exceptionnels sont liés au rachat du cigarettier américain Reynolds, une opération réalisée en juillet 2017. Ces profits importants cachent toutefois une situation économique peu reluisante pour le marché du tabac dans le monde.

British American Tobacco s’est offert Reynolds pour la somme astronomique de 49,4 milliards de dollars. L’acquisition du géant américain a permis à la firme anglaise de devenir propriétaire de grandes marques de cigarettes comme Camel, Newports et Winsport et de renforcer sa position stratégique aux États-Unis.

Cette fusion a eu pour conséquence de faire grimper le chiffre d’affaires de l‘entreprise britannique à 11,6 milliards de livres soit une augmentation de 57%. Or, d’après la direction de BAT, les gains auraient pu être nettement plus conséquents car les profits générés ont été impactés des taux de change défavorables responsables de la perte de 8% des revenus de la société sur le semestre 2018. Avec un bénéfice net de 2,7 milliards de livres, BAT se hisse en pole position des sociétés de tabac cotées en bourse au regard de son chiffre d’affaires.

british

…mais un avenir incertain

Malgré ces résultats très positifs, British American Tobacco pourrait connaître des turbulences dans les mois à venir. En effet, les ventes de cigarettes commercialisées par le groupe continuent à chuter, une baisse de 2,2% a été enregistrée au premier semestre 2018 mais la perte observée est plus faible que celle du marché, estimée en moyenne autour de 3 à 4%.

En acquérant Reynolds, BAT devient un acteur incontournable dans le secteur de la vape, mais même les cigarettes électroniques connaissent actuellement un affaiblissement des ventes dans certains pays comme le Japon et la Corée. Toutefois, le directeur général du groupe Nicandro Durante est confiant dans l’avenir de sa société et selon lui, la vente de produits de nouvelle génération devait engendrer plus d’un milliard de chiffres d’affaires en 2018.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.