Forte baisse des livraisons de tabac chez les buralistes

Les mesures anti-tabac porteraient-elles leurs fruits en France ? Cela semble être le cas, si l’on se fie aux derniers chiffres rendus publics concernant cette question. Sur l’année écoulée, les livraisons de tabac auprès des buralistes ont considérablement chuté. De quoi entrevoir la « fin de l’addiction au tabac » ?

Les statistiques fournies par Logista sont à cet égard édifiantes. Entre juin 2017 et juin 2018, les livraisons de cigarettes aux buralistes ont baissé de 17 % en France. Sur la même période, une baisse de 13 % des livraisons de tabac à rouler est à signaler.

La consommation de tabac en France est en baisse au cours des derniers mois. Cette forte chute amène désormais les buralistes à chercher à diversifier leur activité. Ces nouveaux chiffres ne font que confirmer la tendance observée depuis le début de l’année.

buralistes

Une chute causée par la hausse des prix ?

Plusieurs personnalités connues pour leur action anti-tabac se sont réjouies de cette baisse spectaculaire. Le professeur Bertrand Dautzenberg, réputé pour ses ouvrages sur le tabagisme, en fait partie. Il a mis en relation la baisse des livraisons de tabac avec la hausse des prix pratiqués. En mars, une augmentation de 10 à 15 % des taxes sur le tabac a été notamment appliquée.

Cette baisse signifie par ailleurs que les fumeurs cherchent de plus en plus à arrêter la cigarette. Les substituts comme la cigarette électronique paraissent ainsi gagner du terrain auprès du grand public. Les buralistes sont à présent nombreux à vouloir se positionner sur cette filière en plein essor. Et d’autres.

Pour le professeur Bertrand Dautzenberg, la baisse observée est un signe très positif. Selon lui, elle signifie que l’on « se dirige vers la fin de l’addiction au tabac ». Il sera instructif désormais de voir si cette tendance se confirme au deuxième semestre 2018.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.