L’Aiduce s’oppose au projet anti-vape de la Commission européenne

Une nouvelle consultation publique de la Commission européenne sur le vapotage suscite la colère de l’Aiduce. L’Association Indépendante des Utilisateurs de Cigarette Electronique s’oppose à l’instauration de taxes sur les produits de vape. Les motivations de santé publique avancées sont accusées de cacher la défense d’intérêts industriels.

Association de consommateurs français et belges, l’Aiduce souhaite défendre les vapoteurs. Informer le grand public fait également partie de ses prérogatives. Dans ce cadre, le groupe entreprend de répondre point par point à la consultation publique de la Commission européenne. Elle encourage par ailleurs les vapoteurs à en faire de même en leur nom propre.

Cette consultation doit permettre de déterminer si de nouvelles taxes doivent encadrer la vente des cigarettes électroniques. En 2016, 90 % des participants avaient rejeté les propositions similaires figurant dans la précédente consultation.

commission

Des taxes injustifiées envers la cigarette électronique

L’association juge « inacceptable » le questionnaire proposé par la Commission européenne. Elle dénonce les raccourcis et les amalgames faits autour de la cigarette électronique. L’Aiduce accuse également la Commission d’avoir été influencée par le lobby du tabac. Selon le groupe, celle-ci cherche avant tout à « lutter contre la baisse du tabagisme ».

Plusieurs points ont suscité l’indignation de l’association française des vapoteurs. Les produits de vapotage sont tout d’abord inclus sans distinction parmi les « nouveaux produits du tabac ». Plus graves, les études démontrant que l’e-cigarette est bien moins dangereuse que la cigarette traditionnelle ne sont pas mentionnées.

Reconnu au Royaume-Uni, le rôle de substitut nicotinique efficace de la cigarette électronique est absent du texte. L’Aiduce estime ainsi que de nouvelles taxes sur les produits de vape seraient injustifiées et contre-productives. Elle appelle la Commission à abandonner ce projet, contraire à « la convention cadre pour la lutte anti-tabac ».

 

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.