Le retour de Stoptober au Royaume-Uni

Une nouvelle édition du Stoptober, la version anglaise du « Mois sans tabac » français, a démarré le 1er octobre. Cette opération a pour but d’accompagner les fumeurs souhaitant arrêter la cigarette afin d’optimiser leurs chances au maximum. Une étude a en effet indiqué qu’un accompagnement de 28 jours multipliait par 5 les chances de sevrage.

Selon l’Independent British Vape Trade Association, l’opération Stoptober est un véritable succès puisqu’elle a permis plus d’1 million de tentatives d’arrêt du tabac depuis sa création en 2012.

Cette année, une aide supplémentaire sera mise en œuvre. Elle a pour nom « Personnal Quit Plan » et propose aux fumeurs un questionnaire en ligne dont les réponses permettront de déterminer une méthode personnalisée pour les aider dans l’arrêt du tabac. La campagne s’accompagne d’une liste d’apps recommandées. Une combinaison de mesures leur sera ainsi proposée, prenant en compte leur degré de dépendance et les méthodes ayant déjà été utilisées par le passé. L’opération mise également beaucoup cette année sur l’aide personnelle, l’association de plusieurs substituts et la vape.

stoptober

La cigarette électronique : une aide à l’arrêt du tabac des plus populaires

Le ministère de la Santé britannique a annoncé dans un communiqué « qu’une personne arrêtait de fumer toutes les 80 secondes en Angleterre ». Il précise même que 51 % des fumeurs qui se sont fait aider dans leur démarche ont réussi en 2017 et 2018. Ce chiffre atteint même 63 % lorsque c’est la vape qui a été choisie comme méthode de sevrage. Ainsi, près de 400 000 personnes auraient réussi à stopper le tabac l’année dernière.

D’après le Public Health England, la cigarette électronique est le substitut nicotinique qui connaît le plus grand succès au Royaume-Uni. Le pays compte en effet 3,2 millions de vapoteurs réguliers. S’y ajoute 900 000 personnes ayant réussi à stopper totalement la cigarette et la vape.