Comment choisir son premier e-liquide ?

premier

Vous fumez et souhaitez passer à la vape, mais vous avez l’impression d’arriver dans un monde totalement inconnu ? Suivez le guide pour bien choisir votre premier e-liquide.

La nicotine

La première question que se pose chaque fumeur qui souhaite devenir vapoteur est « de quelle quantité de nicotine ai-je besoin ? ». Malheureusement, il n’existe pas de réponse universelle à cette question. En effet, tout est affaire de relation entre la nicotine de votre e-liquide et la puissance de votre cigarette électronique. De la même manière qu’un gros moteur consomme plus d’essence qu’un petit, vaper à 40 watts consommera plus de liquide qu’à 15 watts. En conséquence, à taux de nicotine équivalent, la dose que vous absorbez est bien différente.

Si vous êtes un fumeur régulier, deux solutions s’offrent à vous :

  • Choisir un e-liquide avec peu de nicotine (3 ou 6 mg maximum) mais vaper à une puissance assez forte (30 watts par exemple).
  • Utiliser des e-liquides au sel de nicotine à fort dosage et vaper à faible puissance (sur un pod à 7-10 watts par exemple).

Pour un fumeur occasionnel, une ecig aux alentours de 15-20w avec du e-liquide dosé à 6mg devrait suffire à vous sevrer.

premier

Les saveurs

Il reste à choisir la saveur de votre premier e-liquide. Bienvenue dans un océan de choix à perte de vue. Le marché est très vaste et va du tabac classique au poulet grillé en passant par le beurre de cacahuète, séparément bien entendu ! Notre conseil : commencez par un tabac classique et un tabac gourmand, plus sucré, pour vous ouvrir avec parcimonie aux nouvelles saveurs qu’apporte la vape. Un e-liquide à la menthe peut également être un bon premier choix pour les fumeurs de cigarettes mentholées. Dans tous les cas, n’hésitez pas à explorer et partager avec la communauté des vapoteurs !

Le PG/VG

Derrière cet acronyme barbare se cachent les deux composants principaux du e-liquide : le Propylène Glycol, plutôt fluide, et la Glycérine Végétale, plutôt visqueuse. Le premier permet de bien transmettre les arômes mais produit peu de vapeur. Le second est tout à fait l’opposé. Ainsi, les fabricants de e-liquide mélangent les deux afin d’avoir une vapeur dense et savoureuse. Aujourd’hui, la majorité des e-liquides sont composés pour moitié de chacun de ces ingrédients, mais on trouve néanmoins divers proportions comme du 70-30 ou même du 100% VG. Ce type de liquide sera d’ailleurs plutôt réservé à la vape à forte puissance (et donc fort afflux de e-liquide) à cause de sa viscosité élevé.

Article sponsorisé.
Jeremie

Jeremie est journaliste vape depuis plus de 5 ans dans la presse papier et en ligne. Toujours à l’affût des tendances, il a déjà testé des centaines de matériels.