Belgique : le braquage d’une boutique de vape tourne à la farce

Ces derniers mois, une recrudescence des cambriolages de boutiques de vape a été observée. Visible tant aux États-Unis qu’en Europe, ce phénomène a pu donner des idées à des malfaiteurs belges. A la demande du gérant, ceux-ci ont accepté de « revenir plus tard » pour braquer son magasin

Il s’agit sans doute du braquage le plus surréaliste de l’année. Cette véritable histoire belge a eu lieu le samedi 20 octobre dernier à Montignies-sur-Sambre en Belgique, dans la région de Charleroi. Il est 15 heures quand plusieurs braqueurs, armes à la ceinture, décident de voler une boutique de vape.

Didier, le propriétaire, leur demande alors de revenir plus tard, prétextant un butin plus juteux en caisse à 18h30. Contre toute attente, les braqueurs acceptent la proposition ! Un coup de bluff surprenant, qui permet au gérant d’éviter un vol dans son magasin.

belgique

Les braqueurs amateurs se font pincer

Incroyablement crédules, les voleurs vont en effet revenir, pensant dérober une somme plus importante. Il n’est que 17h30 : le propriétaire leur dit de « s’acheter une montre » ! Vexés, les voleurs décident de repartir les mains vides. Une heure plus tard, ils sont de retour, escomptant enfin s’emparer de la caisse…

Entre-temps bien sûr, Didier a prévenu la police. Plusieurs agents en civil attendent les malfaiteurs dans l’établissement au moment de leur retour. Ils n’ont pas le temps d’accomplir leur méfait que les policiers procèdent à leur interpellation. Cinq personnes sont arrêtées, dont un mineur.

Si l’histoire fait sourire, elle aurait pu avoir des conséquences fâcheuses. Pour le procureur de Charleroi, Vincent Fiasse, la scène aurait pu très mal tourner. Une prise d’otage aurait pu être envisagée par les braqueurs mis le dos au mur. Fort heureusement, aucun blessé n’a été à signaler suite à cet étrange fait divers en Belgique