Les dangers du tabac touchent fortement les femmes

Bien qu’en baisse globale en France, le tabac représente toujours un risque majeur. C’est particulièrement le cas pour les femmes, selon les derniers chiffres qui viennent d’être révélés. Il est donc essentiel d’encourager les initiatives visant à arrêter la cigarette comme le Mois Sans Tabac.

Une enquête commandée par le Ministère de la Santé vient de dévoiler des statistiques pour le moins préoccupantes. On apprend notamment que le cancer du poumon est au hausse de 72 % chez les femmes sur ces dix dernières années. Dans le même temps, ce taux est resté identique chez les hommes.

Autre chiffre inquiétant : selon cette étude, 24 % des femmes fument en France. Aucune baisse significative n’a été observée au cours des dernières années. Chez les hommes, une nette diminution (de 60 à 40 %) est à signaler en revanche depuis 40 ans.

femmes tabac

Le tabagisme des femmes ne baisse pas assez

Les résultats de cette enquête montrent aussi que le tabagisme ne connaît qu’une baisse très légère chez les femmes en 2017. On peut en conclure que les problèmes de santé qui touchaient jusque-là les hommes ne sont plus leur apanage. Les femmes souffrent aujourd’hui des mêmes maladies causées par la consommation tabagique.

L’enquête menée à la demande des autorités de santé françaises fournit un autre élément à prendre en considération. Entre 2002 et 2014, deux fois plus de femmes sont mortes de maladies directement liées au tabac qu’auparavant.

Afin de contrer ces chiffres très négatifs, l’expérience du Mois Sans Tabac a été renouvelée cette année. Du 31 octobre au 29 novembre, de nombreuses initiatives sont menées partout en France pour arrêter de fumer. La cigarette électronique joue un rôle majeur pour permettre aux fumeurs de sortir de leur dépendance au tabac.