Étampes met des ecigs gratuites à disposition des fumeurs

chseÀ l’occasion du « Moi(s) sans Tabac », le Centre Hospitalier Sud Essonne (CHSE) et la Vape du Cœur se sont associés. Ils ont constaté que vapoter n’était pas si intéressant par rapport au tabac en terme de prix. En effet, une e-cigarette coûte de 20 à 60 euros et les consommables (e-liquides et résistances) reviennent à 30 euros par mois environ. La Vape du Cœur pense donc que le prix constitue un frein pour ceux qui veulent quitter le tabac. L’association a ainsi décidé, en partenariat avec le CHSE, de procurer gratuitement des vapoteuses aux gros fumeurs ayant des moyens limités.

Cette initiative concerne aussi bien les femmes enceintes, que les personnes en recherche d’emploi, les jeunes de moins de 25 ans, etc. L’inscription se fait grâce à un petit questionnaire élaboré afin d’évaluer les soucis financiers rencontrés. Aucun justificatif n’est demandé.

chse etampes

Première étape : un entretien avec un tabacologue

Les personnes retenues seront convoquées à une réunion durant laquelle la vapoteuse et son fonctionnement seront présentés. Ils rencontreront ensuite un tabacologue qui leur prescrira si besoin des substituts nicotiniques. Selon la psychologue Blandine Tercero, il existe 3 types de dépendance au tabac : psychologique, physique et comportementale. Il faut donc aider le fumeur à l’identifier la sienne et mettre en œuvre les bonnes stratégies pour la combattre. Lorsque Blandine Tercero entend certains s’inquiéter du remplacement de la dépendance au tabac par celle au vapotage, elle se montre rassurante. Elle considère en effet l’e-cigarette comme un outil de sevrage.

La sécurité sociale rembourse jusqu’à 150 euros par an pour l’achat de substituts nicotiniques mais rien pour l’achat d’une vapoteuse. Il est pourtant prouvé que cette dernière augmente les chances de sevrage de façon significative. Blandine Tercero ajoute en outre qu’il sera bien précisé aux participants de l’opération qu’ils devront finir par arrêter de vaper.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.