L’ex-égérie de Winston s’insurge d’être associée à la marque

winstonDans les années 80, David Goerlitz a été l’image de Winston, les cigarettes vendues par la société américaine R. J. Reynolds. Ce mannequin était célèbre dans tout le pays pour ses scènes d’action dans le but de promouvoir la marque. Aujourd’hui, il s’est engagé dans la lutte contre le tabac et pour vanter les mérites de la vape.

David Goerlitz avait décidé de mettre fin à son partenariat avec Winston au moment où les cigarettiers commençaient à être assignés en justice pour désinformation. En effet, au début des années 90, un grand scandale avait vu le jour après la découverte de documents révélant que Big Tobacco avait sciemment caché la nocivité des cigarettes, une information détenue depuis les années 30.

À la même époque, le frère de David Goerlitz a été victime d’un cancer et pour le mannequin, il était impensable de faire de la publicité pour un produit aussi néfaste pour la santé. Winston Man était alors devenu une figure emblématique de la lutte antitabac aux États-Unis. Il participa activement à des actions menées dans les écoles pour expliquer les dangers du tabac, mais déçu par les organisations anti-tabac, il décida d’arrêter son combat en 2007.

winston

Un revers cuisant pour David Goerlitz

En 2016, Winston Man est séduit par A Billion Lives, un film retraçant les avantages du vapotage tout en dénonçant la corruption de l’industrie du tabac. À partir de cette date, David Goerlitz prend parti pour les e-cigarettes et ses produits dérivés. Il s’associe à Von Erl, un des sponsors du film dont il devient officiellement le modèle vedette. Van Erl est alors un fabricant d’origine autrichienne de pods.

Cette association permet à Goerlitz de renouer avec son ancien métier tout en défendant une cause qui lui tient à cœur. Mais 6 mois plus tard, le mannequin apprend que la société Van Erl a été rachetée par Imperial Brands. Cette entreprise britannique a la particularité de posséder la marque Winston suite à une transaction avec R. J. Reynolds en 2014.

David Goerlitz se retrouve alors à nouveau associé à la marque Winston. Cette situation est complètement intolérable pour cet homme qui avait décidé voilà 38 ans de se battre contre l’industrie du tabac. Selon lui, les grandes firmes du tabac veulent avoir la main mise sur le marché des e-cigarettes pour mieux le contrôler au détriment de la santé des citoyens.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.