Les adolescents sensibilisés par le paquet neutre

Les paquets de cigarettes neutres ont été adoptés en décembre 2015. Ils sont les seuls à pouvoir être vendus en France depuis le 1er janvier 2017. Si la pertinence de la mesure a souvent été mise en doute, une nouvelle étude tend à prouver son efficacité. Le paquet neutre aurait ainsi un véritable effet dissuasif chez les jeunes de moins de 17 ans.

Censé diminuer l’attractivité de la cigarette, le paquet neutre a supprimé les éléments marketing habituels. A la place, un avertissement sanitaire et des photos chocs montrent les conséquences du tabagisme. Parfois critiqués, ces visuels ont permis néanmoins de montrer la réalité des maladies liées au tabac.

Mais quelle est l’efficacité réelle du paquet neutre ? Pour le savoir, l’Inserm et l’Institut national du cancer ont mené une vaste étude. Baptisée DePICT (Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac), celle-ci s’est basée sur le témoignage de 12 000 personnes, dont 4000 adolescents. Les résultats fournis maintenant par cette étude sont édifiants.

paquet

Des effets positifs chez les jeunes

L’idée a été d’interroger par téléphone les membres du panel avant la mise en place du paquet neutre, et un an après sa généralisation. L’objectif était de déterminer si la perception du tabac avait été modifiée dans la population.

On s’aperçoit que les adolescents ont fortement changé leurs comportements. Ils ne sont plus que 20 % à avoir essayé la cigarette, contre 26 % précédemment. Chez les filles, la tendance est plus nette encore (13 % contre 25 % en 2016). On remarque également que les adolescents fumeurs sont moins attachés aux marques de tabac (23 % contre 34 %).

Pour Maria Melchior et Fabienne El-Khoury, à la tête de l’étude, les résultats sont clairs. Le paquet neutre « pourrait contribuer à dénormaliser le tabac chez les jeunes ». Ce faisant, ils semblent moins enclins à expérimenter la cigarette. Des études seront menées à présent pour déterminer le rôle joué par les campagnes de sensibilisation.