Mois sans Tabac : les participants en hausse de 54 %

Lancé en 2016 en France, le Mois sans Tabac avait déjà pu se prévaloir d’un beau succès. L’édition 2018 constitue une réussite importante avec une augmentation significative du nombre de participants. Le grand public semble aujourd’hui pleinement sensibilisé aux enjeux de la lutte anti-tabac.

Le Mois sans Tabac se termine le samedi 1er décembre et les premiers chiffres sont déjà tombés. Cette année, 241 000 personnes ont participé à l’opération. Il s’agit d’une hausse remarquable de 54 %, avec 84 000 participants de plus que l’année dernière.

Pour l’agence sanitaire Santé publique France, cette augmentation est une excellente nouvelle. Elle confirme l’importance des opérations de lutte contre le tabac. L’édition 2017 avait été perçue comme décevante, avec 157 000 participants contre 180 000 en 2016. Mais la participation en hausse n’est pas le seul point fort observé cette année.

mois

Un succès complet pour l’édition 2018

Si beaucoup plus de Français se sont intéressés au Mois sans Tabac, c’est aussi grâce aux outils mis en place. Proposée par l’Assurance maladie, l’application d’e-coaching pour arrêter de fumer a très bien fonctionné. Celle-ci a été téléchargée 86 000 fois au cours des dernières semaines.

Dans le même temps, la ligne téléphonique Tabac Info Service a enregistré 21 000 appels. Un véritable engouement s’est ainsi manifesté cette année. Les réseaux sociaux n’ont pas été en reste, avec près de 120 000 fans comptabilisés sur Facebook et 5000 followers sur Twitter.

Ce franc succès démontre l’intérêt accru du grand public pour les initiatives visant à lutter contre le tabac. De plus en plus de fumeurs souhaitent en finir avec leur addiction. L’aide apportée par les substituts nicotiniques joue alors un grand rôle pour abandonner définitivement la cigarette.