USA : la vape cartonne auprès des adolescents

Les adolescents sont de plus en plus nombreux à vapoter. Aux États-Unis, ils sont 37,3 % à utiliser la cigarette électronique en 2018, contre 27,8 % l’année précédente. Certains l’ont même adoptée pour être tendance !

Une enquête, intitulée Monitoring the Future, a été menée en 2018 afin de mieux comprendre les raisons du succès de l’e-cigarette chez les jeunes. Ainsi, des élèves de plusieurs écoles américaines se sont prêtés à l’exercice. Les résultats ont été révélés en ce lundi 17 décembre 2018 par le directeur du National Institute on Drug Abuse (NIDA) et les scientifiques de l’équipe de recherche.

Si les adolescents se tournent vers les appareils de vaping, c’est d’abord parce qu’ils ont conscience des dangers du tabac sur la santé. Nettement moins nocive, la cigarette électronique ne contient quasiment aucun des composants chimiques susceptibles de provoquer des maladies associées au tabac. De même, l’inhalation passive de la vapeur de l’e-cigarette serait moins néfaste que le tabagisme passif.

Mais si les jeunes apprécient autant la cigarette électronique, c’est aussi et surtout pour le large éventail de parfums qu’elle propose. Goût crème brûlée, mangue, fraise, pomme, melon, banane, menthe, cola, café,… comment résister ? Les e-liquides offrent un tel choix de saveurs, qu’il y en a pour toutes les envies. De plus, le taux de nicotine reste variable d’un produit à l’autre, pour réussir son sevrage tabagique de manière ludique et gourmande.

adolescents

Un véritable accessoire de mode

La cigarette électronique est personnalisable à souhait. Son petit côté gadget en fait un accessoire fashion, qui ne manque pas de séduire de très nombreux adolescents. Les professionnels du marketing l’ont bien compris et mettent tout en oeuvre pour les toucher avec des campagnes plus débridées. Le message est clair : la cigarette classique est ringarde en plus d’être hautement toxique, tandis que vapoter est fun.

Malgré tout, la directrice du NIDA, Nora D. Volkow, MD, reste inquiète, dans le sens où les adolescents ne semblent pas comprendre que le vaping peut avoir des répercussions sur la santé. Dans ce contexte, le risque de dépendance existe et il apparaît indispensable de poursuivre les efforts d’éducation en ce qui concerne l’ensemble des produits nicotinés.