Fumer ou vaper dans un restaurant malaisien va être passible de prison

La législation autour du tabac et de la vape était déjà particulièrement complexe en Malaisie. Cela ne va pas s’arranger puisqu’à partir de janvier prochain, fumer ou vaper dans un restaurant malaisien pourra coûter cher. Tous ces lieux seront en effet exclusivement des zones non fumeur. Passer outre sera donc passible de fortes amendes et même de peines de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans. Les autorités malaisiennes assurent cependant que les 6 premiers mois d’application de la loi seront consacrées à avertir et à éduquer la population.

Cette loi a été décidée par le ministère de la santé il y a environ 3 mois. Selon le docteur Lee Boon Chye, le vice-ministre, elle devrait dans un premier temps ne pas être répressive mais éducative. Les contrevenants récidivistes pourront cependant être « pénalisés » dès sa mise en application et sans attendre la fin des 6 mois d’essai.

fumer smoke smoking

De lourdes amendes et peines de prison pour les contrevenants

Les sanctions prévues pour les contrevenants seront applicables à partir du 1er janvier 2019 et sont particulièrement lourdes. En effet, fumer, vapoter ou utiliser une chicha dans un lieu interdit pourra coûter une amende allant jusqu’à 10 000 RM, soit 2 100 euros. Il faudra pour cela être pris en flagrant délit. Les fumeurs récalcitrants pourront également être condamnés à une peine de prison pouvant aller jusqu’à 2 ans. Cela devrait faire réfléchir l’ensemble des fumeurs et vapoteurs malaisiens.

Quant aux restaurateurs ayant laissé un de leurs clients fumer dans leur établissement, il pourra leur être demandé jusqu’à 2 500 RM d’amende, soit 524 euros. Pour fumer ou vapoter en toute tranquillité, il faudra s’éloigner des restaurants d’une distance d’au moins 3 mètres. Ce qui n’est pas non plus totalement insurmontable.