Juul verse des primes à ses employés pour faire taire les mécontents

Juul va verser plusieurs millions d’euros de primes pour calmer ses employés mécontents. Ces derniers seraient en effet contre l’entrée d’Altria dans le capital de l’entreprise.

Cette entrée du cigarettier dans le capital du leader américain de la vape avait été annoncée il y a quelques jours. Cela permettra ainsi à Altria de posséder 35% du capital de l’entreprise. En échange, celle-ci devrait recevoir un chèque d’un montant de 12,8 milliards de dollars.

Cette alliance entre la plus importante entreprise de vape des USA et l’un des leaders de Big Tobacco provoque le mécontentement de bon nombre de vapoteurs. Elle n’est pas non plus du goût de certains employés de Juul. Selon le Wall Street Journal, ces derniers auraient déploré cette vente via la messagerie interne de l’entreprise. L’un d’eux aurait même parlé d’un « pacte avec le diable« .

juul

Favoriser le processus permettant aux fumeurs de passer au vapotage

Kevin Burns, le PDG de Juul voit les choses différemment. Il pense en effet que ce « copinage » pourrait inciter les fumeurs à se mettre à vapoter plus rapidement. Altria devrait pour cela mettre à la disposition de l’entreprise son organisation commerciale et ses plus de 230 000 points de vente. Juul devrait également pouvoir placer des messages expliquant les bénéfices de la vape dans chaque paquet de cigarettes gérés par Altria.

Les esprits ne semblant pas se refroidir pour autant, Juul serait en train de débloquer une somme de 2 milliards d’euros. Elle serait destinée à être partagée entre les 1 500 employés en colère selon les actions possédées par chacun d’entre eux.

Cette prime devrait être versée en 4 versements échelonnés au cours des 2 prochaines années. Espérons pour l’entreprise que cela sera suffisant pour calmer les mécontents.