[TEST MATÉRIEL] Smok R-Kiss, 200W dans la poche

SMOK est un acteur de longue date dans la vape. Ce nouveau modèle appelé R-Kiss, porte bien son nom. En effet, si Leonard De Vinci disait que la simplicité est la sophistication suprême, nous autres poètes contemporains employons parfois un autre terme : l’acronyme K.I.S.S.

Celui-ci signifie Keep It Simple Stupid, et il semblerait que chez SMOK, on connaît le terme. Pourquoi ? Car le R-Kiss est un kit composée d’un box qui permet uniquement le réglage de la puissance ou « wattage ». Pas de contrôle de température ici, ni de courbes de chauffe personnalisables, non. Juste de la bonne vieille puissance calculée par la loi d’Ohm. Enfin presque. Le grand écran qui occupe la majeure partie de la face avant de la box permet également de choisir… la couleur de l’affichage. C’est purement gadget et on se demande même si pour aller au bout du concept il n’aurait pas fallu un écran beaucoup plus petit qui consommerait moins. Il faut tout de même les sortir les 200W de la bête !

smok r-kiss

Puissante mais compacte

Malgré le déluge qu’elle est capable d’envoyer, la box reste très compacte. Elle accueille deux 18650 non fournies qui occupent tout l’espace à tel point qu’on se demande où est l’électronique. C’est d’ailleurs l’une des box double accus les plus compactes au monde !

r-kissPour vaper, pas de gros bouton ici mais le désormais célèbre système de pression : vous serrez la box dans votre main, elle fait feu. Côté atomiseur (un TFV8 Baby V2, à vos souhaits) malheureusement, le bilan est moins probant. Taillé pour la puissance, il en oublie les saveurs. Celles-ci demeurent présentes bien entendu, mais sont reléguées au rang d’accessoires par rapport à la quantité de vapeur qui peut être tout simplement phénoménale. L’airflow est à la hauteur et même fermé à la moitié, vous aurez encore de quoi faire pleuvoir sous le toit de votre salon. Les résistances sont également pensées pour la puissance avec des juiceflow très larges et deux coils différents fournis. Le premier est de type mesh et offre une chauffe ultre rapide en 0.17 ohm. Le second est un dual coil également à mesh, mais de 0.2 ohm.

La consommation de juice est bien sûr à la hauteur de la puissance à laquelle vous vapez. Le R-Kiss pourra vous descendre une fiole en moins de deux. Heureusement le tarif est plutôt doux par rapport aux performances : une soixantaine d’euros. Quand bien même vous n’utiliseriez pas l’atomiseur, cela reste correct et la box accueillera sans souci n’importe quel reconstructible ou clearo de votre choix.

smok r-kiss

Caractéristiques techniques

  • Puissance max : 200W
  • Batterie 2×18650 non fournies
  • Réglage wattage uniquement
  • Résistances : Mini V2 A et Mini V2 A2
  • Fourni avec 2 résistances, notice, câble USB et joints de rechange
  • Écran couleurs
  • Drip tip 16 mm
  • Réservoir : 5 ml ; remplissage quart de tour par le haut