L’instauration du paquet neutre en Hongrie est reportée à 2022

Sous la pression des buralistes, l’État Hongrois a pris la décision de retarder la mise en place des paquets de cigarettes neutres. L’annonce a été faite le 13 décembre 2018. Le syndicat des buralistes se félicitent de cette décision. Selon Antal Lengyel, membre de l’Alliance des Détaillants hongrois, les bureaux de tabac n’étaient pas suffisamment préparés à un tel changement. La généralisation des paquets neutres devrait être maintenant effective à l’horizon 2022. Initialement, cette obligation avait été fixée au 20 mai 2017.

La Hongrie fait face à un nombre important de fumeurs. Une étude réalisée fin 2016 par Eurostat a révélé que le pays présente un pourcentage deux fois plus élevé de consommateurs de tabac que la Suède ou l’Angleterre. Avec ce triste bilan,  la Hongrie se situe sur la deuxième marche des nations présentant le taux de fumeurs le plus élevé d’Europe. Cette flambée du nombre de fumeurs a conduit la Hongrie à augmenter le prix du paquet de tabac qui est passé de 3,6 à 4,1 euros en moyenne en 1 an et demi.

hongrie hungary

L’effet du paquet neutre sur la vente de tabac

Quelques pays dans le monde ont pris des mesures fermes pour lutter contre le tabagisme. L’Australie a été la première nation à rendre obligatoire le paquet de cigarettes neutres en 2012. L’Irlande fut le premier pays européen à décréter à instaurer un emballage anonyme. La France suit le mouvement dès janvier 2017.

En imposant le paquet neutre, les gouvernements souhaitent réduire l’attrait de la cigarette. La vue des photos montrant les ravages du tabac sur la santé était censée dissuader les personnes de fumer. Mais est-ce que cette mesure a réellement un impact sur la consommation des fumeurs ?

En France, d’après les données fournies par l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), ’instauration du paquet neutre a eu peu d’influence sur la vente de cigarettes. En 2017, elles n’ont diminué que de 0,7% alors que la France compte près de 30% de fumeurs.