La France, championne d’Europe en matière de cigarettes illicites

L’hexagone détient le triste record du nombre de cigarettes de contrebande de l’union européenne. Aujourd’hui, près de 1 cigarette sur 10 consommée en France est issue d’un trafic illégal. Cela représente le chiffre colossal de 7,61 milliards de cigarettes. Environ 25% des cigarettes illicites proviennent d’Algérie. Phénomène inquiétant, le trafic a progressé de 300% entre les années 2012 et 2016.

Tomas Zdechovsky, député européen souhaite que la France accepte d’être aidée par les pays membres pour éradiquer ce flux illégal de cigarettes. Actuellement, l’office européen de lutte antifraude a réussi à saisir plus de 1,5 milliard de cigarettes en trois ans. Mais pour une efficacité accrue, il est important que tous les acteurs qui combattent le commerce illégal s’unissent.

À l’heure actuelle, la France a refusé l’aide proposée, mais paradoxalement aucun gouvernement successif de Matignon n’a mis en place un système efficace pour combattre le trafic illicite de cigarettes sur son territoire et chaque hausse du prix du tabac augmente le nombre de cigarettes illicites consommées en France.

tabac france trafic

Une contrebande néfaste pour l’économie et la sécurité mondiale

Les taxes non collectées par le gouvernement français se chiffrent à 2,09 milliards d’euros. Cette somme, importante au regard des recettes fiscales perçues sur le tabac, se montaient à 14,5 milliards d’euros en 2017.

L’aspect économique n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Le commerce illégal de cigarettes favorise également l’émergence de réseaux terroristes. De nombreuses organisations criminelles privilégient le trafic de cigarettes, un commerce rémunérateur et facile à mettre en place. Il a d’ailleurs été prouvé qu’Al-Qaida tire des sources financiers non négligeables du trafic de cigarettes illicites. Pour essayer de limiter la contrebande de cigarettes, en 2017 la France a alourdi les peines encourues par les trafiquants qui risquent jusqu’à 250 000 euros d’amende et 10 ans de prison.