USA : des groupes de pression dans l’Ohio réclament une taxe sur les produits de vape

Les défenseurs de la santé publique font pression sur le gouvernement pour instaurer des taxes sur les e-cigarettes. Ils réclament également des fonds plus conséquents pour réaliser des programmes de sevrage et de prévention contre le tabac et ils souhaitent que l’Ohio adopte une loi pour interdire l’usage de la cigarette pour les personnes âgées de moins de 21 ans.

Dans l’Ohio, 21,1% de la population fume, un taux nettement supérieur à la moyenne nationale qui se situe autour de 15,5% selon le CDC (Centers for Disease Control and Prevention). Les conséquences sur la santé publique sont notables. Le pourcentage de femmes enceintes qui fument est de 7,2% aux États-Unis contre 14,4% dans l’Ohio où la mortalité infantile est particulièrement élevée et le cancer du poumon est la tumeur la plus répandue. En 2016, les maladies liées au tabac ont été responsables de 20 180 décès soit plus que la consommation des opiacés estimée à 3 497 morts par overdose.

Photo: pxhere

La taxation des produits de vape, une mesure populaire mais controversée

Jeff Stephens de l’American Cancer Society souhaite que le gouverneur Mike DeWine prenne des mesures préventives contre l’usage du tabac. Aujourd’hui l’Ohio consacre 12,5 millions de dollars annuellement pour lutter contre le tabagisme. Cette enveloppe a été réduite de près de 22,5 millions de dollars en 10 ans.

Pourtant en Ohio, le tabac est taxé depuis 1893, et cet État du Midwest engrange des bénéfices importants grâce à la taxe de 1,60 $ par paquet de cigarettes vendu. Au cours de l’exercice 2018, les taxes sur les cigarettes et autres produits du tabac ont rapporté près de 940 millions de dollars dans les caisses des États. Les produits de vape ne sont pas imposés alors que la moitié de la population est favorable à cette mesure d’après un sondage réalisé par Ohio Health Issues Survey en 2018.

Pour Doug Kellogg, directeur de « Americans for Tax Reform State », taxer les cigarettes électroniques serait une erreur car la vape est reconnue pour être nettement moins nocive que le tabac. Toutefois, certaines études montrent que la consommation de nicotine est dommageable pour le cerveau des adolescents.