SF : la vape interdite à la vente, bonne ou mauvaise idée ?

 SF : la vape interdite à la vente, bonne ou mauvaise idée ?

San Francisco a décidé de partir à la chasse aux produits de vape. Une nouvelle loi vient d’interdire la commercialisation de cigarettes électroniques dans la ville Californienne. Cette interdiction concerne l’ensemble de la population sans restriction d’âge. Paradoxalement, la vente de tabac, un produit plus nocif, est toujours autorisée.

Shamann Walton est l’un des fervents défenseurs de cette loi anti-vape. Ce membre du conseil des autorités de surveillance de San Francisco considère que les cigarettes électroniques sont dangereuses. En particulier, les dispositifs contenant de la nicotine sont susceptibles d’induire une certaine dépendance. Ces produits jouissent d’une très grande popularité auprès des plus jeunes et les marques l’ont très bien compris. Ainsi, la Juul Labs Inc pratique un marketing ciblant particulièrement les adolescents.

Certes, le vapotage parmi la jeune génération est en progression constante depuis quelques années. Ainsi, selon un rapport du CDC, le pourcentage de vapoteurs est passé de 2 à 21% entre 2011 et 2018. Mais les adolescents ont été séduits par la nouveauté de ce produit, aussi l’augmentation observée ces dernières devrait connaître un fléchissement à l’avenir. Mais, contrairement aux idées reçues il est peu probable que les dispositifs de vape amènent les plus jeunes à se tourner par la suite vers la cigarette à combustion. D’ailleurs depuis la mise sur le marché des produits de vape, la part du tabac n’a fait que diminuer chez les adolescents.

 

Une interdiction illogique

Cette loi anti-vape a été entérinée le 2 juillet dernier. Pour la justifier, les partisans de cette mesure ont souligné le taux préoccupant de vapoteurs chez les jeunes. Mais les anciens fumeurs adeptes de la vape seront les premières victimes de cette nouvelle réglementation car ils n’auront d’autres alternatives que de se tourner à nouveau vers la cigarette. Or, les e-cigarettes sont reconnues comme étant moins nocives pour la santé que les cigarettes à combustion car elles contiennent moins de composés toxiques.

L’interdiction de vente des produits de vape est vue par certains comme une aberration. Outre un impact certain sur la santé publique, cette loi va également générer la fermeture de nombreuses boutiques spécialisées à San Francisco. Étonnamment, la Californie a légalisé le cannabis récréatif depuis le 1er janvier 2018.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap