Interdire la vape, est-ce favoriser le tabac ?

 Interdire la vape, est-ce favoriser le tabac ?

photo : Vaping360

vapeOn savait l’e-cigarette dans le viseur des autorités sanitaires, mais quel impact aurait son interdiction sur le tabagisme ? C’est l’inquiétude des défenseurs de la vape qui craignent une rechute des ex-fumeurs s’ils n’ont plus cette alternative. Alors que l’arrivée de l’e-cigarette a largement fait chuter le taux de tabagisme, son retrait du marché serait un pas en arrière.

La polémique fait actuellement rage après des rapports alarmants concernant des maladies et décès supposés liés au vapotage. Pour la première fois, la FDA se range du côté des vapoteurs et s’inquiète d’un arrêt brutal du vapotage. Ces inquiétudes font notamment suite à l’annonce de Trump concernant l’interdiction à venir de vente des dispositifs aromatisés de vapotage. Certaines villes américaines telles que New York et San Francisco ont déjà pris les devants pour appliquer cette mesure.

L’urgence actuelle est de comprendre ce phénomène récent de danger sanitaire lié au vapotage. Qui n’en est d’ailleurs pas un. Jugé inoffensif par rapport au tabac, les autorités craignent que cette consommation ne soit pourtant dangereuse.

 

Quelles conséquences aura l’arrêt de la vente des e-cigarettes ?

Un arrêt brutal des ventes de e-cigarettes ne sera pas sans conséquences sur le taux de tabagisme. Considérablement diminué depuis l’essor de la vape, il y a peu à douter que celui-ci va reprendre son élan. Chez les mineurs adeptes de vape, il se pourrait que la plupart s’essayent donc à la cigarette traditionnelle. Et, contrairement à la vape, les dangers du tabac sont, eux, bien connus.

Certains vapoteurs sont même tentés de se fournir en e-liquides sur un marché parallèle. Ils prennent ainsi des risques considérables compte-tenu de l’opacité régnant autour du contenu réel de ces produits. Mais, après s’être sevrés du tabac, ils refusent de replonger et préfèrent se fournir de manière illégale.

Cette affaire n’est pas sans rassurer les plus sceptiques face au vapotage. Et pourtant, les premières données semblent révéler que des additifs présents dans des cartouches de cannabis seraient en cause. La vape ne serait donc pas dangereuse en tant que telle, mais des produits dérivés illicites que certains lui combinent.

En quittant le monde du tabac, les vapoteurs se libèrent de ses milliers de substances dangereuses. Nous ne pouvons que les encourager à continuer dans cette voie en privilégiant des produits sains et contrôlés, en demandant du conseil auprès des boutiques spécialisées et surtout en respectant toutes les précautions d’emploi de la notice d’utilisation. Ceci est bien sûr valable pour les e-liquides comme pour le matériel et les accus.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap