L’économie chinoise menacée par les restrictions autour du vapotage

 L’économie chinoise menacée par les restrictions autour du vapotage

Shenzhen – photo : Yida Xu

Depuis quelques mois, la vape connaît des heures sombres, notamment aux Etats-Unis. Les arômes présents dans les e-liquides sont d’ailleurs proscrits dans certains états américains, mesure prise en septembre par le gouvernement Trump. Ces restrictions – infondées – autour de la vape ne sont pas sans impacter le monde du vapotage à l’échelle internationale.

De l’autre côté du globe, la Chine, en particulier la ville de Shenzhen, est directement exposée à ces mesures. Depuis novembre, les autorités chinoises ont pris le pli des Etats-Unis, en interdisant la vente en ligne des cigarettes électroniques. Un coup dur à quelques jours de la fête annuelle chinoise du shopping en ligne, se déroulant le 11 novembre.

Nombreuses sont les start-up qui se voient en grande difficulté après cette mesure drastique. En effet, certains investisseurs avaient tout misé sur cette industrie novatrice qui a connu de belles heures depuis 2010.

 

Shenzhen : la capitale du vapotage en danger

90 % des cigarettes électroniques chinoises sont produites à Shenzhen, secondée par une vaste chaîne d’approvisionnement. Autant dire que l’interdiction de vente en ligne de ce produit menace l’économie de cette capitale du vapotage. Alors que les débats perdurent autour des risques supposés de la vape, les petites industries chinoises sont en danger. À l’inverse, les grands noms de la vape, tels que Teslacigs, poursuivent leur activité en attendant les nouvelles directives.

Confiants, les géants de la vape chinoise s’attendent pourtant à des frais conséquents de révision de leurs procédures de fabricants. Cependant, ils s’attendaient à ces changements et semblent prêts à y faire face. Estimés à des centaines de milliers de dollars, ces coûts pourraient bien faire fermer leurs portes aux petites entreprises.

Pour Bruce Du, distributeur de plusieurs marques d’ecigs à Shenzhen, ces restrictions vont au-delà. Selon lui, les changements dans le monde de la vape résulteraient des frictions entre les Etats-Unis et la Chine. Selon lui, la vape ne serait donc qu’un dommage collatéral du conflit politique qui oppose ces deux puissances. Pour autant, les fabricants chinois de vape espère que son usage perdura. Cela passera certainement par des ajustements au niveau de la sécurité des matériaux utilisés.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap