Le lobbyisme de Big Tobacco durant la pandémie

 Le lobbyisme de Big Tobacco durant la pandémie

La grande majorité des pays sont actuellement confrontés au Covid-19, un virus qui serait apparu initialement sur un marché chinois. De nombreux gouvernements ont dû prendre des mesures inédites pour lutter contre cette pandémie. Durant cette période, les géants du tabac auraient profité de cette situation pour asseoir leur notoriété et influer sur les décisions politiques de certains pays.

pandémie

À l’heure de la pandémie, les fabricants de tabac ont redoublé d’efforts pour apporter des aides financières et matérielles à certains gouvernements. Ainsi, Papastratos, une entreprise grecque de tabac, a offert 50 respirateurs aux hôpitaux du pays. Philip Morris International a donné un million de dollars à la Croix-Rouge en Roumanie. Ils essaient même de développer un vaccin.

Les anti-tabac s’insurgent de la multiplication des dons offerts par les grandes firmes du tabac. Selon eux, Big Tabacco profite de la situation sanitaire inédite pour peser sur la politique du tabac de certains pays. Leur objectif serait de redorer l’image de la cigarette auprès du public et des hommes politiques influents alors qu’il est clairement établi aujourd’hui que les fumeurs ont plus de risque de souffrir de la forme sévère du Covid-19.

 

Un geste totalement altruiste d’après les représentants de Big Tobacco

Les dons des fabricants de tabac à des organismes d’Etat sont interdits par la convention-cadre de l’OMS. Les représentants des grands cigarettiers se défendent de tirer parti de la situation. Selon eux, les autorités sanitaires des pays concernés leur ont expressément demandé de l’aide. De plus, les dons auraient été réalisés dans le respect total de la loi en toute intégrité et transparence.

Selon le Dr Mary Assunta du GGTC (Good Governance in Tobacco Control), la pandémie a conduit certains gouvernements a accepté l’aide de fabricants de tabac en raison d’une situation sanitaire très difficile à gérer. Mais elle souligne que ces dons sont contraires aux règles éditées par la Convention-Cadre pour la Lutte Anti-Tabac (CCLAT).

Cet avis est partagé par Dr Mateusz Zatoński qui fait partie d’un groupe de recherche pour lutter contre les méfaits du tabac. Selon lui, les cigarettiers se sont montrés particulièrement généreux envers les pays confrontés à la crise sanitaire et leur objectif serait de donner de la crédibilité et de la respectabilité à leur commerce.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap