Les vapeshops à l’heure du 3ème confinement

 Les vapeshops à l’heure du 3ème confinement

Le 31 mars dernier, Emmanuel Macron a déclaré en direct de l’Elysée un troisième confinement. Contrairement à l’année passée, les Français s’étaient, pour la plupart, préparés à une telle annonce. Les modalités concernant l’ouverture et la fermeture des magasins considérés comme essentiels semblent nettement plus claires aussi bien pour les consommateurs que pour les gérants des boutiques. Certaines habitudes commencent même à se mettre en place.

vapeshop

Lors du premier confinement décrété à partir du 17 mars 2020, le gouvernement avait cruellement manqué de clarté sur la liste exacte des magasins jugés essentiels. Initialement, les buralistes avaient l’autorisation d’ouvrir pour vendre des cigarettes alors que les boutiques de vape devaient fermer leur porte durant toute la durée du confinement. Mais des associations pro-vape ont protesté en soulignant l’aspect discriminatoire de cette mesure. Finalement le gouvernement a fait volte-face et a permis aux vapeshops d’ouvrir leur porte, mais en suivant des protocoles sanitaires très stricts.

 

Pas de crainte de pénurie

Le 3ème confinement vient d’être décrété. Sans surprise, les boutiques de vape comme les bureaux de tabac sont autorisées à servir leur client sous couvert du respect des règles sanitaires. Les gérants de magasins de vape ont noté une légère augmentation de la fréquence de leur établissement le vendredi qui a suivi l’annonce du président de la république, mais dès le samedi, l’afflux des clients est revenu à la normale.

Le panier moyen des consommateurs a augmenté de 65%. La majorité des vapoteurs a tendance à anticiper leur achat futur. Ainsi, les clients vont se procurer une boîte entière de résistances plutôt que d’acheter à l’unité.

Toutefois, il est important de rappeler que la pénurie concernant les produits de vape n’est pas d’actualité. En effet, la situation économique est différente de celle de 2020. L’année dernière, la Chine, l’un des principaux fabricants de e-cigarettes, a été l’un des premiers pays frappés par l’épidémie liée à la Covid-19. Les usines chinoises étaient en grande partie à l’arrêt ce qui a induit une pénurie de produits de vape dans de nombreux pays dans le monde. Aujourd’hui, la production a retrouvé son niveau d’avant-crise.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap