Le tabagisme se maintient en France au 1e semestre 2017

Alors que le tabagisme semblait sur la pente descendante en France, avec une baisse des ventes de 1,2 % enregistrée sur l’ensemble de l’année 2016, les derniers chiffres dévoilés viennent contredire cette tendance. Au premier semestre 2017, comme relayé par un article de Boursorama, les ventes de cigarettes ont été sensiblement similaires à celles observées sur la même période l’année dernière, avec une légère hausse de 0,5 % par rapport au premier semestre 2016. De nouvelles mesures sont attendues d’ici 2020 pour provoquer une baisse significative du tabagisme dans l’Hexagone.

Le tabagisme se maintient en France au 1er semestre 2017

Le tabagisme se maintient

22,5 milliards de cigarettes ont été vendues durant les six premiers mois de l’année. Ces chiffres annoncés sont loin des attentes de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT). Jusque-là considérée comme une mesure efficace pour lutter contre le tabagisme, la mise en place du paquet neutre le 1er janvier se révèle pour l’instant être un échec. Au cours des derniers mois, les ventes ont été très fluctuantes à l’échelle nationale. Il y a eu une baisse de 6 % en avril suivie d’une hausse de 10 % en juin. Ce pic inattendu, peut-être lié à l’arrivée des beaux jours, est considéré comme préoccupant par la Direction générale de la santé (DGS).

Le pneumologue Charles-Hugo Marquette souligne par ailleurs les nombreuses maladies causées par le tabagisme. Outre le cancer, il évoque ainsi infarctus et problèmes respiratoires et cardiovasculaires. La résistance du tabagisme en France pourrait être combattue prochainement par des mesures fortes, espérées par les associations anti-tabac. Le prix du paquet de cigarettes devrait augmenter progressivement pour atteindre la barre des 10 euros en 2020. La DGS évoque également « de larges efforts de prévention » à venir auprès des jeunes.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.