Vape shops Vs Buralistes, va-t-on vers une scission de la vape ?

Récemment, Rémi Baert, le fondateur du site de e-commerce Kumulus Vape, a annoncé cesser de distribuer les marques de e-liquide qui travaillent avec les buralistes. Il ajoute que cela inclut également la grande distribution et les stations-services, mais aussi tout fabricant de e-liquide qui serait annonceur ailleurs que sur les medias spécialisés.

kumulus
Photo : Instagram Kumulus

La raison qu’il évoque est assez simple : un alcoolique qui souhaite se sevrer ne va pas acheter son eau dans un bar. Dès lors, vendre des e-liquides dans les bureaux de tabac lui apparaît comme l’antithèse de la philosophie défendue par la vape.

Pour autant, si l’intention est louable, les conséquences peuvent être très importantes.

D’ailleurs Kumulus Vape s’apprête à perdre ainsi 35% de son chiffre d’affaire provenant des e-liquides.

On regrettera l’impression d’amalgame qu’on ressent dans son discours entre Big Tobacco (les industriels du tabac) et les buralistes, commerçants indépendants qui depuis plusieurs années diversifient leur activité et se forment à la vape. De plus, les fabricants de e-liquides – comme de n’importe quels autres produits d’ailleurs – ne maîtrisent pas toujours leurs canaux de distribution : un grossiste ou un distributeur peut très bien acheter des e-liquides et les écouler ensuite dans un réseau différent.

kumulus

Et le matériel dans tout ça ?

Vous aurez noté qu’il n’est question que de e-liquide ici. Pourquoi le matériel n’est-il donc pas concerné ? Peut-être parce que les plus grands fabricants de e-cigs fabriquent déjà tous pour Big Tobacco et livrent sans distinction les points de vente, spécialisés ou buralistes. Ainsi, si on allait au bout des choses, il ne resterait plus grand-chose à vendre sur les sites de vape.

Ces dernières années, nous observons un plafonnement du nombre de vapoteurs et toujours autant de personnes accros au tabac, qui tue 73 000 personnes par an rien qu’en France. Le plus important n’est-il pas finalement qu’un maximum de fumeurs ait l’opportunité de passer à la vape et ainsi sauver de nombreuses vies ?

Garant du contenu du site, de la qualité des informations proposées et de la neutralité de ton. Nous nous engageons à vous offrir des articles non sponsorisés, sans liens commerciaux et sans approche mercantile. Notre objectif : fournir aux vapoteurs et aux curieux du monde de la vape des articles clairs, argumentés au ton pédagogique.