Interdire la vape à San Francisco: une aberration sanitaire

 Interdire la vape à San Francisco: une aberration sanitaire

San Francisco souhaite interdire la vape dès 2019. En effet, un projet de loi est actuellement à l’étude pour restreindre la vente des cigarettes électroniques. Seuls les produits ayant été approuvés par la FDA pourront être commercialisés. Or, actuellement aucun dispositif de vape n’a eu l’agrément de l’agence américaine en charge de contrôler les aliments et les médicaments.

Selon Dennis Herrera, le procureur de la ville, cette mesure est devenue obligatoire pour limiter l’expansion de la pratique de la vape chez les jeunes. Réduire la prévalence du vapotage chez les adolescents est une attitude louable mais cet objectif ne doit pas faire oublier que les cigarettes électroniques offrent une alternative plus saine aux cigarettes à combustion, connues depuis des années pour leurs effets cancérigènes.

 

Une nouvelle législation pour faire pression sur la FDA ?

Dennis Herrera déplore le manque de rigueur de la FDA qui n’a procédé à aucune vérification avant la mise sur le marché des cigarettes électroniques. La FDA a prévu de faire les contrôles nécessaires… d’ici 2022. De son côté, le département américain de la Santé et des Services sociaux a publié un rapport de 300 pages sur les e-cigarettes. À la lecture de ce compte-rendu, le médecin Jeremy Samuel Faust a conclu que les e-cigarettes sont nettement moins nocives que le tabac.

De plus, malgré une augmentation de la consommation des produits de vape chez les jeunes, la prévalence du tabac dans cette tranche d’âge n’a que peu changé depuis 2011. Par conséquent, la vape ne constitue pas une porte d’entrée vers les cigarettes à combustion comme certains l’affirment. Aussi, il paraît illogique d’interdire les produits de vape à l’ensemble de la population dans l’espoir inutile de protéger les plus jeunes.

En l’absence de preuves formelles de l’innocuité des e-cigarettes, la proposition de loi voulue par Dennis Herrera repose sur le principe de précaution, aussi ce texte de loi soulève une question pertinente. Pourquoi ne pas également interdire la vente des cigarettes à San Francisco alors qu’il a été démontré que la consommation de ces produits provoque des cancers.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap