USA: la vape a toujours la cote auprès des jeunes… avec ou sans taxe

 USA: la vape a toujours la cote auprès des jeunes… avec ou sans taxe

Tout comme les produits du tabac, le prix de la cigarette électronique et du e-liquide subit une forte hausse aux États-Unis. Dans un objectif de santé publique, une taxe de 40 % leur est ainsi assujettie. Une étude menée en 2015 dans l’État de Pennsylvanie démontre que cela ne dissuade pas pour autant les jeunes de vapoter. Bien au contraire, le vapotage aurait même augmenté !

La cigarette électronique possède de multiples avantages. Non seulement elle ne contient pas de tabac et par conséquent est dénuée de toutes les substances toxiques que l’on trouve habituellement dans la cigarette classique. Mais en plus, elle ne crée pas de fumée néfaste pour l’appareil respiratoire. Malgré tout, les connaissances sur les dangers du vapotage manquent encore cruellement. C’est la raison pour laquelle les pouvoirs publics préfèrent prévenir que guérir, en apposant une taxe sur les produits de la vape dans l’espoir d’inciter les jeunes à délaisser l’e-cigarette.

L’augmentation du vapotage aux USA est une source d’inquiétude de plus en plus palpable. Considérée comme une véritable tragédie de santé publique, la cigarette électronique est loin d’être plébiscitée par tout le monde, à tel point que l’on parle même d’une épidémie de vapotage, comme se plaît à dire l’ex-commissaire de la FDA, Scott Gottlieb. Dans ce contexte, de nombreux États redoublent d’ingéniosité pour endiguer le phénomène. L’un des moyens couramment employé est l’instauration d’une taxe sur l’e-cigarette et ses accessoires. Cependant, les résultats d’une récente enquête ne sont guère optimistes quant à l’efficacité de cette stratégie…

 

Une politique fiscale jugée inutile

Calquée sur la politique fiscale de l’industrie du tabac, la taxe appliquée sur la vape ne semble pas être une méthode efficace pour décourager les jeunes à utiliser la cigarette électronique. En effet, Lindsey Stroud, responsable des relations avec le gouvernement de Pennsylvanie, rapporte que les élèves des écoles secondaires et intermédiaires étaient 15,5 % à vaper de manière régulière en 2015. L’année suivante, la taxe de 40 % a été votée par l’État dans l’optique de faire baisser de taux. Pourtant, en 2017, l’enquête de la Pennsylvania Youth Survey relève que ces mêmes élèves sont de l’ordre de 16,3 % à avoir recouru à l’e-cigarette les derniers jours avant d’avoir été interrogés, ce qui représente une augmentation de 0,8 % en 2 ans.

Visiblement, cette classe de la population n’est pas prête à se passer de la cigarette électronique et ce, quel que soit son prix. Les États-Unis devraient toutefois s’en réjouir, puisque la hausse du vapotage s’accompagne en toute logique de la baisse du tabagisme auprès des jeunes.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap