France : l’Académie Nationale de Médecine soutient l’usage de la vape

 France : l’Académie Nationale de Médecine soutient l’usage de la vape

Depuis son introduction sur le marché français en 2007, la cigarette électronique ne fait pas l’unanimité auprès des organismes de santé et de certaines associations de consommateurs. Mais l’image de la vape est en train de changer. Cette perception plus positive des produits de vapotage constitue une avancée considérable pour les fumeurs.

L’Académie Nationale de Médecine réaffirme l’intérêt de la vape dans la lutte contre le tabagisme. Dans un récent communiqué, l’institution, fondée en 1820, a souligné les bienfaits du vapotage pour une partie de la population. Ainsi, elle a rappelé que la vape est nettement moins dangereuse que les cigarettes et l’usage de la e-cigarette a permis à 700 000 fumeurs d’en finir avec le tabac.

L’Académie Nationale de Médecine est également revenue sur l’épidémie de troubles pulmonaires qui a sévi aux États-Unis. Cet épisode sanitaire a malheureusement renvoyé une image négative de la vape. Pourtant l’enquête a permis de conclure que la vente de produits illicites contenant des substances nuisibles à la santé est l’unique responsable des nombreux cas de détresses respiratoires observées aux États-Unis. Aussi, l’institution rappelle l’importance d’acheter des produits provenant du circuit légal.

 

Un contrôle sanitaire permanent pour des produits de qualité

L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) est un acteur important de la protection de la santé en France. Cette organisation gouvernementale mène des travaux pour améliorer les connaissances relatives à la vape. De plus, dans le cadre de la surveillance sanitaire, l’ANSES réalise chaque année de nombreux contrôles pour s’assurer de la bonne conformité des produits de vape vendus sur le marché français. Ainsi, il est possible pour chaque citoyen de connaitre la composition exacte de différents e-liquides accessibles à la vente. Cette parfaite transparence offre une sécurité pour les utilisateurs de cigarettes électroniques.

Récemment, « 60 Millions de Consommateurs » est revenue sur ses positions concernant la vape. En 2013, le journal avait publié un article ouvertement dirigé contre la vape mais le 19 janvier dernier, l’association a préconisé l’utilisation de la cigarette électronique comme substitut nicotinique.

Victoria

Victoria est une amatrice passionnée de vape depuis les premiers mods mécaniques. Elle apporte à BlogVape son expertise juridique sur la vape en France et ailleurs.

Copy link
Powered by Social Snap