La vape aux États-Unis impactée par la désinformation

 La vape aux États-Unis impactée par la désinformation

La vape aux États-Unis a souvent été diabolisée par les autorités sanitaires du pays et aujourd’hui des spécialistes de la réduction des risques tirent la sonnette d’alarme. Ce collectif d’experts veut que le gouvernement s’engage dans une démarche pour éviter la désinformation sur la vape aux États-Unis. Plusieurs médecins spécialisés dans la lutte contre le tabac se sont associés pour condamner la désinformation sur la vape. Au travers un message publié dans la revue Addiction, ces scientifiques ont souhaité interpeller le Surgeon Général des États-Unis. En effet, Vivek Murthy, l’administrateur de la santé publique du pays a récemment rappelé que les organismes de santé avaient pour mission de délivrer à la population un message clair et véridique. Leur but est également de lutter contre la désinformation sur la santé.

Ce point a été applaudi par le collectif de chercheurs spécialistes de la lutte contre le tabac. Toutefois, dans leur éditorial, ils ont listé les omissions et les mensonges qui été faites par différents services de santé. Ainsi, la vape aux États-Unis est souvent victime de la désinformation véhiculée par des organismes officiels.

 

La vape aux États-Unis, malmenée par des années de désinformation

 

Dans leur papier publié dans Addiction, les experts de la réduction des risques sont revenus sur l’épisode EVALI survenu en 2019. Certes, au vu des connaissances scientifiques de l’époque et de l’ampleur du phénomène, il était logique d’incriminer la vape. Mais depuis, il a été démontré formellement que les e-cigarettes n’étaient pas responsables de cette épidémie. Or, aujourd’hui, cette maladie pulmonaire est toujours appelée EVALI pour «e-cigarette, or vaping, product use associated lung injury», et les conséquences sont néfastes pour les millions de fumeurs américains, un certain nombre d’entre eux sont persuadés de la dangerosité de la vape.

Des études de 2017 avaient même contredit les conclusions des recherches menées par Vivek Murthy et publiées en 2016. Le Surgeon Général des États-Unis avait avancé que les cigarettes électroniques étaient dangereuses pour les jeunes car la vape constituait une porte d’entrée pour le tabagisme, une affirmation aujourd’hui reconnue comme fausse.

Même sur le site de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la désinformation sur la vape est omniprésente or une récente étude britannique vient de mettre en évidence que l’absence de consensus ou la diffusion d’informations négatives ou contradictoires nuisent à l’image de la vape.

Jean-Pascal

Jean-Pascal est le scientifique de l'équipe BlogVape. Ancien journaliste médical, il a trouvé dans la vape un moyen d'arrêter de fumer qu'il souhaite désormais transmettre.

Laisser un commentaire

Copy link
Powered by Social Snap