Quel avenir pour la vape en 2019 ?

Depuis quelques années, le vapotage est au coeur de nombreux débats. S’opposent les fervents partisans jugeant cette consommation saine et ses opposants qui craignent une voie d’entrée vers le tabagisme. Face à ce clivage, il est difficile de prédire l’avenir de ce nouveau mode de consommation une fois l’effet « tendance » passé.

Plusieurs experts se sont donc penché sur l’avenir du vapotage, afin de faire des prédictions sur ce marché porteur en 2019. Etudes scientifiques, innovations plus sécurisées et chiffres de vente ont été inspectés et semblent en faveur d’une croissance du vapotage.

vape vaping

Les experts prévoient un avenir prometteur à la vape

Le premier constat fait par ces experts est que les consommateurs et distributeurs de produits de vape semblent s’opposer aux autorités de santé. En effet, parmi elles, la FDA est loin de cacher son inquiétude face à l’essor du vapotage, malgré son succès grandissant. La mise en place de mesures préventives par la FDA n’a, pour l’heure, pas freiné l’engouement des consommateurs.

Dans le vapotage, tous les états ne sont pas dans la même dynamique. Certains, comme le Royaume-Uni, le Canada ou la Nouvelle-Zélande, voient en ce nouveau produit une possibilité de sevrage tabagique. Ils encouragent donc leurs habitants à l’adopter, impactant évidemment la progression des ventes de ce dispositif. D’autres, comme les Etats-Unis, ferment les yeux sur le potentiel de la vape voire la considèrent comme un danger, notamment chez les mineurs.

Les fabricants de produits de vapotage, conscient de ces réticences, envisagent donc de multiplier les études prouvant l’innocuité de leurs produits. Dans le même sens, la technologie devrait permettre de proposer des produits plus sûrs et plus simples d’utilisation pour les vapoteurs. Des prédictions pour 2019 qui devraient réjouir les vapoteurs et apaiser les autorités de santé.

La vape ayant connu un essor rapide, les magasins de vapotage se sont multipliés en quelques années. Peut-être trop rapidement puisqu’ils sont désormais trop nombreux sur le marché. Les experts prévoient donc une fermeture des boutiques les plus fragiles au profit des magasins ayant déjà gagné en notoriété.