Pub pour la vape sur les réseaux sociaux : 4 sociétés rappelées à l’ordre

 Pub pour la vape sur les réseaux sociaux : 4 sociétés rappelées à l’ordre

Quatre fabricants de cigarettes électroniques ont reçu des lettres d’avertissement de part de la FDA et de la FTC (Commission fédérale du commerce). Les deux régulateurs américains reprochent à ces quatre sociétés d’enfreindre la législation concernant la publicité sur les produits à base de nicotine.

Les réseaux sociaux sont devenus des outils de communication incontournables pour les grandes marques. Les jeunes sont particulièrement sensibles aux messages véhiculés sur le net. Quatre sociétés spécialisées dans les e-cigarettes ont profité de cet espace pour vanter leurs produits. Grâce aux influenceurs très populaires chez les adolescents, les quatre entreprises ont essayé de séduire les plus jeunes. Ils s’agit de Solace Technologies, Hype City Vapors, Humble Juice Co. et Artist Liquids Laboratories.

Mais la FDA et la FTC ont très rapidement réagi à la diffusion de ces publicités déguisées. En effet, ces messages publicitaires ne mentionnaient pas les dangers potentiels de la nicotine contenue dans les e-cigarettes. Or, depuis août dernier, la promotion des produits de vape sur les réseaux sociaux n’est pas interdite mais les messages doivent impérativement porter une phrase d’avertissement spécifiant que le produit contient de la nicotine susceptible de provoquer une dépendance. En effet, l’absence d’informations sur l’accoutumance est susceptible d’induire en erreur les consommateurs. Aussi, des lettres de rappel à la loi ont été expédiées aux quatre sociétés prises en flagrant délit d’omission.

 

Des sociétés spécialisées dans les produits de vape sous surveillance

Actuellement, les autorités de réglementation américaines surveillent particulièrement les fabricants de e-cigarettes. Ils leur reprochent d’inciter les jeunes à vapoter en passant sous silence une possible dépendance due à la nicotine.

Après des années de lutte contre l’usage du tabac, les autorités sanitaires se retrouvent maintenant face à l’explosion du nombre de vapoteurs chez les plus jeunes. Selon une enquête, l’usage des e-cigarettes chez les lycéens a progressé de 78 % en une année.

Récemment, les dirigeants de la Juuls Labs Inc ont été accusés de favoriser l’affluence des adolescents sur leur site Twitter. Pour éviter des représailles de la part de la FDA, la société de San Francisco a mis en place un système de contrôle pour retirer toutes les publications vantant le pod Juul.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d'e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.

Copy link
Powered by Social Snap