FAQ

FAQ : questions sur la vape, la cigarette électronique, les e-liquidesPour visualiser les différentes questions de cette FAQ, cliquez sur le thème qui vous intéresse et explorez les différents sujets proposés. Pour lire la question et sa réponse en détails, il vous suffira ensuite de cliquer sur le + situé à gauche de chaque question.

Bonne lecture !

E-cigarette (5)

Normalement vous avez un voire plusieurs boutons sur votre cigarette électronique. Mais à quoi servent-ils ?

Normalement vous avez un voire plusieurs boutons sur votre cigarette électronique. Mais à quoi servent-ils ?

Bouton de tir

Le bouton de tir est le bouton que vous trouverez sur toutes les cigarettes électroniques. Il est généralement situé sur la batterie. C’est le bouton qui vous permet de mettre en service votre cigarette électronique. Pour la démarrer, vous devrez appuyer 5 fois sur ce bouton. Si vous souhaitez éteindre ou verrouiller votre cigarette électronique, c’est facile, il suffit de répéter la même opération en appuyant 5 fois sur le bouton de tir. Prêtez attention à la petite diode : si elle se met à clignoter, c’est sans doute que votre batterie doit être rechargée.

Le bouton de tir est souvent le seul bouton que vous trouverez sur les cigarettes électroniques standard. Par contre, si vous avez une cigarette électronique de type mod, les choses se compliquent un peu et vous avez plusieurs boutons et un écran !

Boutons de puissance

Les boutons servent principalement à modifier la puissance délivrée par le mod. Ils permettent aussi de changer de menus ou d’activer certaines fonctions comme le verrouillage de la batterie. Influer sur la puissance ou la tension permet de produire plus ou moins de vapeurs, de moduler la restitution de goûts et aussi d’agir sur le hit. Le réglage de la tension et de la puissance permet de procurer des sensations différentes.

Et certaines cigarettes électroniques n’ont pas du tout de bouton : les cigarettes sans bouton de type cigalike fonctionnent lorsque l’on aspire. Elles utilisent un détecteur de dépression électronique qui, lorsqu’il identifie l’aspiration, commande la mise en marche.

Category: E-cigarette

Nous expliquons les différences entre cigalike, e-cigarette simple de type tubulaire, mod électronique de type box et mod mécanique.

Cigalike

Une cigalike, c’est une cigarette électronique de première génération. Elle a un look très proche des cigarettes traditionnelles : fine et légère avec souvent un embout orange ressemblant au filtre d’une cigarette de tabac, une batterie de couleur blanche et un voyant LED qui s’allume lorsque l’utilisateur tire une bouffée. Les cigalikes comprennent une batterie jetable ou rechargeable ainsi qu’une cartouche et un atomiseur réunis dans un seul élément, le cartomiseur. La cartouche contient une faible quantité de liquide. Pour un vapoteur moyen qui utilise une cigalike jetable, il en faudra une, voire deux par jour. Si ces cigalikes de première génération sont moins efficaces que les dispositifs plus récents, elles présentent un avantage esthétique certain pour les personnes qui vont rechercher un produit visuellement proche de la cigarette. L’apparence d’une vraie cigarette peut être importante pour les fumeurs qui commencent à utiliser l’e-cigarette car ils retrouvent ici leurs anciens repères.

E-cigarette simple

Les e-cigarettes simples sont des e-cigarettes rechargeables, le plus souvent de forme cylindrique mais avec une faible complexité technique. Pas d’écran de contrôle, peu de boutons. La technicité est ici restreinte pour une grande facilité d’utilisation. Mais le produit est rechargeable et le réservoir de e-liquide est de taille satisfaisante. On trouvera dans cette famille de produits le ego Aio, le eGo One, le Endura T18 ou encore le PockeX.

Mod électronique

Les mod sont des e-cigarettes modulables, principalement de forme carrée (d’où le nom Mod Box) même si on en trouve aussi de forme cylindrique. Elles disposent d’un écran indiquant toutes les informations utiles à la vape, de plusieurs boutons de réglages et elles sont conçues pour être compatibles avec la plupart des atomiseurs.

Les mod électroniques sont sécurisées pour protéger la batterie et l’utilisateur.

Nous avons deux types de mod électronique : batterie intégré ou batterie remplaçable (à charger dans un chargeur externe).

  • L’avantage de la batterie remplaçable est le changement rapide de la batterie lorsque la batterie est déchargée et aussi la puissance qu’elle peut développer. La quasi-totalité des mod dépassant la centaine de watts fonctionne sur batterie remplaçable. L’inconvénient c’est son poids et son encombrement obligatoire pour loger la/les batterie.
  • L’avantage des batteries intégrées est la simplicité de recharge, le poids et la taille. L’inconvénient : une fois la batterie à plat, elle ne peut pas être changée, le matériel doit donc être jeté.

Mod mécanique

Il existe également des mod mécaniques, qui sont plutôt destinés aux experts. Dans les mains d’un non-initié, c’est un appareil dangereux car il ne comporte aucune sécurité.

Category: E-cigarette

A la différence de la cigarette traditionnelle, la e-cigarette nécessite quelques techniques rudimentaires. Pour bien vapoter, voici quelques conseils sur l’inhalation directe et l’inhalation indirecte.

A la différence de la cigarette traditionnelle, la cigarette électronique nécessite quelques techniques rudimentaires. Pour bien vapoter, voici quelques conseils.

Premier exemple : quand on démarre la cigarette électronique, on se rend vite compte que la manière de prendre une bouffée est différente des cigarettes traditionnelles. Avec une cigarette, vous allez avoir des aspirations généralement courtes et intenses. A l’inverse, les aspirations doivent être plus longues (de 3 à 4 secondes) et plus douces avec une cigarette électronique.

Pour commencer à vapoter, pas d’inquiétude : de nombreux modèles sont équipés d’un déclenchement automatique et la batterie se met en marche dès que vous vous mettez à aspirer. Pour d’autres modèles, vous devrez rester appuyé sur le bouton d’activation de la batterie pendant toute la durée de la bouffée.

Ensuite, il y a deux types d’inhalation possibles. Et la manière dont vous allez vapoter dépend de vos habitudes précédentes et de vos préférences.

Inhalation indirecte

Vous allez d’abord aspirer la vapeur dans la bouche pour la faire ensuite passer dans les poumons. C’est ce qui se rapproche le plus des cigarettes traditionnelles. Il va falloir aspirer un peu plus fort car le flux d’air est plus restreint. Vous aurez une puissance et une production de vapeur moindre, vous allez moins utiliser la batterie et donc vous aurez plus d’autonomie.

Inhalation directe

La seconde manière de vapoter, l’inhalation directe, c’est tout simplement le fait d’aspirer la vapeur directement dans les poumons, comme avec une chicha. Le flux d’air va être beaucoup plus aérien, vous allez aspirer plus facilement. Mais comme vous allez faire plus de vapeur, vous allez davantage tirer sur la batterie et donc vous allez avoir une autonomie plus faible.

Dernière recommandation, pour éviter toute frustration n’oubliez pas d’aspirer de manière prolongée. Pensez aussi à effectuer une pause entre chaque bouffée pour laisser à la résistance le temps de s’imbiber de liquide.

Category: E-cigarette

L’atomiseur est un élément constitué d’une résistance qui, grâce à la puissance du courant délivrée par la batterie, va venir chauffer le e-liquide. Il existe plusieurs types d’atomiseurs.

L’atomiseur est un élément constitué d’une résistance qui, grâce à la puissance du courant délivrée par la batterie, va venir chauffer le e-liquide pour en provoquer l’« évaporation ». Il y a différents types d’atomiseurs : les atomiseurs standards comme les cartomiseurs ou les clearomizeurs et les atomiseurs reconstructibles.

Les Cartomiseurs

Un cartomiseur est un élément regroupant le réservoir (la cartouche ou le tank) et la résistance. Le mode de fonctionnement est le suivant : on imbibe la bourre (de coton généralement) de e-liquide qui est en contact avec la résistance. L’atomiseur va ainsi être directement inséré dans la cartouche. Les cartomiseurs représentent une technologie aujourd’hui très bien maîtrisée qui ne voit que peu d’innovations. Et pour cause : c’est le système le plus ancien (ou presque).

Les Clearomiseurs

Les clearomiseurs sont des dispositifs qui comprennent un réservoir et une résistance déjà prête à l’emploi composée de fibre (silice, coton…). A l’inverse du cartomiseur, le clearomiseur est tout ou en partie transparent. Le mode de fonctionnement est également différent. Le e-liquide est amené à la résistance par le biais de mèches plus ou moins longues qui s’imbibent de e-liquide.

Il existe des clearomiseurs avec résistance en haut (GS air de joyetech) pour obtenir une vapeur chaude en bouche. Ou avec la résistance en bas pour un rendu plus tiède/froid comme sur les TFV8 de Smoktech par exemple.

Les atomiseurs reconstructibles

Les atomiseurs reconstructibles fonctionnent comme les clearomiseurs puisqu’ils vaporisent le e-liquide en vapeur. Par contre, la résistance est à faire soi-même avec du fil résistif (kanthal, SS316, Nichrome, Ni200…) et de la fibre (coton). Les vapoteurs expérimentés vont réaliser la résistance qui leur permet d’avoir les meilleures sensations. Ils vont donc chercher à optimiser les paramètres de puissance pour améliorer les performances et le rendu aromatique.

Les drippers

Un dripper est un atomiseur reconstructible sans réservoir pour le liquide. Le principe est donc le même puisqu’il faut fabriquer sa ou ses propre(s) résistance(s). Le mode de fonctionnement est simple. Il faut imprégner le coton de la résistance directement de produit. L’avantage de ce matériel est de délivrer des saveurs encore plus pures qu’avec un atomiseur classique. Le dripper permet aussi de changer de saveur à volonté et même de goûter des e-liquides pour expérimenter de nouveaux goûts. C’est aussi un outil très utile à ceux qui font eux même leur e-liquide (DIY) pour mettre au point leurs recettes.

Category: E-cigarette

Une e-cigarette ? Vous en avez sans doute entendu parler mais faisons ici un petit résumé ! C’est un appareil électronique qui va reproduire les sensations des produits du tabac…

Une e-cigarette ? Vous en avez sans doute entendu parler mais faisons ici un petit résumé !

Elle a plein de noms différents : on l’appelle e-cig, vapoteuse, e-cigarette, vaporisateur personnel ou, plus classiquement, cigarette électronique. C’est un appareil électronique qui va reproduire les sensations des produits du tabac tout en préservant ses utilisateurs de la toxicité des cigarettes. Pour les e-cigs, pas besoin de briquet, elles fonctionnent sur batterie. Elle peut avoir différentes formes : elle peut ressembler à une cigarette classique, elle peut être cylindrique ou carrée, discrète ou au contraire très imposante. Tout dépendra de ce que l’utilisateur souhaite en faire. Plus il voudra des fonctionnalités, de la puissance et une utilisation fréquente, plus il y a des chances que le produit soit gros !

Éléments composant une e-cigarette

  • la batterie qui va alimenter en énergie la e-cig. Ce sont généralement des batteries lithium-ion que l’on trouve dans les cigarettes électroniques.
  • la base, qui relie la batterie à l’atomiseur.
  • l’atomiseur : on y trouve la résistance. C’est un consommable constitué d’un cylindre en acier contenant un fil résistif chauffant.
  • le réservoir qui est un compartiment étanche pour le e-liquide. Sa taille et sa contenance varient selon les modèles.
  • l’embout qui sera en contact avec votre bouche.

La cigarette électronique fonctionne assez simplement : le vapoteur va aspirer par l’embout, il va inhaler de la vapeur puis l’expirer par le nez ou la bouche. Cette vapeur se crée par vaporisation : la batterie va envoyer un courant parcourant la résistance de l’atomiseur. La résistance va faire chauffer le liquide qui va se transformer en vapeur, le tout en quelques petites secondes. Le liquide qui est vaporisé et qu’on appelle souvent e-liquide ou jus, va contenir le goût et la nicotine.

La cigarette électronique reproduit de manière plutôt fidèle les sensations d’une cigarette classique : vapeur au lieu de fumée, présence de nicotine et gorge qui gratte chère au fumeur tout en évitant la formation de goudron et autres éléments cancérigènes.

Category: E-cigarette

Load More