Une trêve possible entre Juul et la FDA ?

Depuis le lancement de son dispositif de vape, la firme Juul Lab Inc s’attire les foudres de la FDA. En effet, cet organisme d’État voit d’un très mauvais œil la popularité de leur pod mod auprès des jeunes.

La raison d’un tel succès ? La cigarette électronique Juul est discrète, facile à transporter, ludique et innovante, des qualités parfaites pour susciter l’engouement des adolescents en mal de nouveauté.

Or, aux États-Unis, la vente des dispositifs de vape est interdite aux mineurs et la FDA a toujours œuvré pour limiter l’expansion de la Juul chez les jeunes. Mais aujourd’hui, la situation pourrait évoluer favorablement pour la société américaine. Sur la chaîne de télévision CNBC, le commissaire de la FDA a fait une déclaration qui présage un début de conciliation. Lors de son interview, Scott Gottlieb a indiqué qu’il était favorable à une entreprise qui apporte des solutions innovantes pour limiter l’accès des produits de vape aux plus jeunes.

fda

Une Juul nouvelle génération pour séduire la FDA

Ces paroles semblent faire écho aux récentes déclarations d’un des dirigeants de Juul Lab Inc. James Monsees avait indiqué que les prochains produits mis en vente seraient équipés de la technologie Bluetooth. Cette innovation permettrait de restreindre l’accès de Juul aux plus jeunes.

Connecté à un smartphone, le dispositif de vape ne sera utilisable que par son propriétaire. De plus, des applications permettront de réduire sa consommation en fonction d’objectifs définis à l’avance. Grâce aux Bluetooth, les appareils pourraient également être bloqués aux abords des écoles. L’ajout de ces nouvelles fonctions semble trouver un écho favorable auprès de la FDA.

La firme américaine espère ainsi redorer son image de marque qui avait été malmenée ces derniers mois. De nombreux organismes de santé reprochent à la Juul d’être une porte d’entrée vers le tabac. Aujourd’hui, la société pèse près de 15 milliards de dollars et ses produits se répandent avec succès dans le monde entier. Début septembre, la Juul est partie à la conquête du marché canadien.

Pauline

Pauline est connue à BlogVape pour son palais. Amatrice d’e-liquides rares et pro du marché, elle vape avant-tout pour les saveurs.